ce qui me fait sourire

Coucou de l’avant-dernier jour d’école de cette année 2011



Les quelques sourires d’hier…


C’est d’observer la pénétration inexorable d’un comportement de l’iPatch…


On m’avait dit quand j’avais annoncé qu’on était les heureux propriétaires d’un Jack Russell que c’était des acteurs consommés… et bien ça se vérifie…


Il va bientôt mériter l’oscar…


Ça a commencé en douceur…. avec môsieur qui courait dans son panier le soir à prendre une tronche de martyr au moment de partir se promener si on était encore à table ou si il avait eu la longue promenade du dimanche aprem et estimait avoir son quota de mouvement…


Et comme on a trouvé ça très drôle et qu’on l’a fait savoir à coup de séances version BBC ou on fait parler le chien et qu’on s’écroulait de rire…



- pour ceux et celles qui se demandent de quoi je parle… attention maitrise du queen’s english indispensable pour suivre tous les dialogues, l’émission ayant jamais été exportée, perso j’avoue que selon les accents et les régionalismes je dois m’y reprendre à deux ou trois fois avant de tout comprendre…





C’est juste hilarant… et très semblable à ce qu’on fait à la maison quand l’iPatch présente certains comportements - dont le fait de refuser de sortir…. -


Du coup l’iPatch constatant

1. qu’on est tout content
2. qu’en plus lovely nounou doit passer au moins 3 minutes à gérer la sortie…


C’est devenu un rituel: quasi tous les soirs…. môsieur file dans son panier et refuse de se lever au moment de la sortie du soir…

Ce qui oblige Lovely Nounou à le sortir manu militari du panier - parfois à plusieurs reprises vu qu’il y retourne dès qu’elle tourne le dos pour prendre la laisse…


Et le comportement se répand petit à petit aussi sur la promenade du matin… tu te lèves… le chien qui signale avec abondance que ce serait cool si tu tardais pas trop à le sortir… Lovely Nounou part chercher ses clés… et vlam le chien est aplati dans son panier avec la tronche d’un chien en phase terminale d’arthrose ou que tu viens déjà de faire courir pendant 3 heures de temps et qui en peut juste plus et qui préfère que tant qu’à faire qu’on le laisse mourir en paix sur place…


Un autre sourire du coq à l’âne…

flexible

C’est plutôt le franc éclat de rire à lire les petites aventures ( l’équivalent de 30 pages par nouvelle) de l’inspecteur Zhang… comme la plupart des livres de Stephen Leather - auteur de thriller anglais- elles sont introuvables en français

Mais c’est juste un délice… Stephen Leather qui était avant tout journaliste, a passé des années en Asie et ça se voit…

Le pauvre inspecteur Zhang a la dure tâche d’être inspecteur de la police criminelle… à Singapour… l’un des pays avec la criminalité la plus basse au monde

Sa description de Singapour à coup de petites piques pince-sans-rire so british est juste hilarante… dans ces petites histoires qui sont toutes des variations sur du mystère du meurtre dans la chambre close.


Et puis dans les sourires d’hier, il y avait aussi l’enthousiasme d’Heidi et l’étonnement de Lovely Nounou face à l’arc-en-ciel d’hier en fin de journée… le 3eme qu’on croise à Singapour seulement… on le voyait depuis notre balcon…


blogEntryTopper


Voilà…. sinon aujourd’hui c’est des courses, pour les achats de dernière minute avant le goûter de Noël de demain…


Et puis une miss à la maison parce qu’elle s’est réveillée fiévreuse avec un mal de gorge… 3 semaines qu’elle enchaine les rhumes les uns après les autres… et ne s’en sort pas… Mais bon… j’ai compris pourquoi: mademoiselle a percé ses deux molaires du bas… enfin c’est en cours…

Avec ces deux molaires… c’est un total de 8 dents définitives qui sont maintenant dans sa bouche… et c’est pas fini… elle a une 3eme incisive en haut qui ne devrait pas tarder à tomber.


Je file et vous souhaite une bonne journée!!!

Comments